Présentation de la formation BTS Electrotechnique

Le BTS Electrotechnique est reconnu Bac + 2 (homologué niveau 3). Le technicien électrotechnique doit posséder de solides connaissances en sciences physiques, électronique et en informatique industrielle pour assurer l’interface entre différents services et entre le constructeur et le client.

Le bon profil pour réussir

- Titulaires du baccalauréat S.T.I. génie électrotechnique, scientifique S, S.T.I. génie électronique, ou professionnel E.I.E (des cours de mise à niveau sont alors programmés)
- Esprit minutieux et méthodique
- Passionné par la conception et la réalisation de systèmes

Des objectifs multiples

- Le technicien supérieur en électrotechnique centre son activité sur l’énergie électrique, sa conversion et ses utilisations
- Il intervient de la conception, à la réalisation et à la maintenance des équipements électrotechniques
- Il assure une fonction de dialogue importante avec les responsables de divers domaines :mécanique, climatique, génie civil...

Le règlement d’examen

Epreuves Coeff Forme Ponctuelle Durée
Français 1 Ecrite 4h
Anglais technique 1 Ecrite 2h
Mathématiques 1 Ecrite 3h
Physique appliquée 3 Ecrite 4h
Avant projet 2 Ecrite 8h
Epreuve professionnelle de synthèse 3 Orale 1h40
Economie et gestion d’entreprise (facultatif) Pts > 10 Ecrite 2h

Une formation adaptée

Une large part de votre programme est réservé à l’enseignement professionnel.
L’enseignement général vous permettra de rédiger des rapports scientifiques et techniques et de comprendre l’environnement économique et commercial de l’entreprise.

Stages en entreprise : 6 semaines en fin de première année.
- Cours : de début septembre à fin mai.
Examens blancs : en fin de 1ère année et de 2ème année.

Programmes et horaires

CM TD TP
Enseignement général
Français (techniques d’expression) 2 1
Anglais technique 2
Mathématiques 3 1
Economie et gestion de l’entreprise 1
Enseignement professionnel
Mécanique et construction 4
Physique appliquée 6 3
Essais de système 3
Technologie, schéma et fabrication 8
Enseignement facultatif
Langue vivante 2 1

L’entreprise comme partenaire

Visites d’entreprises au cours de la formation, stage de six semaines en entreprise, conférences données par des intervenants professionnels, partenariats pour le projet de deuxième année, présence d’industriels au jury.

Un passeport pour l’avenir

Poursuite d’études
Ecoles d’ingénieurs (INSA, ENI...)
Mentions complémentaires (qualité totale, éclairage, automatismes, technico-commercial,...)
Licences ingénierie électrique, E.E.A, licences professionnelles
Préparation aux concours d’entrée dans les écoles d’ingénieur (math.spé.ATS)

Des débouchés dans de nombreux secteurs
Les secteurs de la chimie, de l’agroalimentaire, de l’automobile, de la sidérurgie, ainsi que les grandes entreprises du secteur public (EDF, SNCF, RATP...) font appel aux techniciens supérieurs électrotechniques.

Une multitude d’emplois Cette formation technique utilise de nombreux équipements à caractère industriel visant à former des techniciens compétents dans la conception, la réalisation et la maintenance.
Vous pourrez également travailler dans un bureau d’études et évoluer vers des postes d’encadrement.


Accueil du site | Plan du site | Suivre la vie du site RSS  | Espace privé